Shopping Cart
Ranger ses clés dans une boite à clés

Location en Airbnb : quelles sont les règles sur les boîtes à clés ?

Le développement des locations par les particuliers, essentiellement sur Airbnb, a engendré l’utilisation massive de boîtes à clés pour faciliter l’arrivée des vacanciers. Or, ce dispositif pose de nombreux problèmes.

Qu’est-ce qu’une boîte à clés ?

Une boîte à clés est un dispositif qui permet de pénétrer dans un logement de façon autonome. Dans le cas des locations Airbnb, les boîtes à clés sont fixées sur les portes. Un code est fourni au vacancier par le propriétaire quelques heures avant son arrivée. Le code permet d’ouvrir la boîte et de délivrer la clé nécessaire pour ouvrir le logement.

Au départ du vacancier, celui-ci remet la clé dans la boîte et la ferme. Ainsi, les vacanciers n’ont pas à attendre le propriétaire et les heures tardives sont possibles. Le propriétaire peut modifier le code quand il le souhaite.

Pourquoi les propriétaires ont-ils recours à une boîte à clés ?

Deux raisons principales incitent les propriétaires à installer des boîtes à clés :

  • augmenter le nombre de locations
  • éviter d’avoir recours à un intermédiaire

D’abord,les propriétaires loueurs installent des boîtes à clés pour assurer un maximum de rotations sur le logement qu’ils proposent à la location sur Airbnb. Le rendement est plus élevé si le logement est équipé d’une boîte à clés. Tout simplement parce que le propriétaire n’a pas à se déplacer à chaque changement de locataire. Il peut donc augmenter la fréquence des réservations.
Si le propriétaire doit accueillir les vacanciers à chaque venue, il louera moins.

S’il occupe un emploi salarié et qu’il ne peut pas s’absenter quand il le souhaite, l’hôte ne peut pas louer son logement aussi souvent qu’il le pourrait. Aussi, le propriétaire n’est pas toujours sur place et peut habiter plus loin, même dans une autre région. La boîte à clés limite les déplacements. Par conséquence, tous les frais, comme les frais de carburant sont réduits. Ainsi, la solution boîte à clés présente de nombreux avantages pour l’hôte Airbnb.

Ensuite, la boîte à clés permet au propriétaire de ne pas faire intervenir d’intermédiaire pour accueillir ses locataires : agence immobilière, conciergerie, saisonniers, emplois ponctuels, relations, commerces à proximité,…

Au final, grâce à la boîte à clés, l’hôte augmente ses revenus puisqu’il réduit ses frais annexes.

Clés d'appartement

A-t-on le droit d’installer une boîte à clés ?

Oui,il est tout à fait autorisé d’installer une boîte à clés sur une propriété privée. Avant l’explosion d’Airbnb, les boîtes à clés étaient surtout utiles aux professionnels de santé comme les infirmiers ou aides-soignants venant visiter des personnes dépendantes.

En ce qui concerne les appartements en résidence, il faut relire le règlement de copropriété si ce dispositif est mentionné. Il est vivement conseillé de demander l’autorisation au syndic.

Cependant, depuis quelque temps et dans certaines villes très touristiques, certains propriétaires fixent des boîtes sur des emplacements publics : bancs, poteaux, barrières, lampadaires,… Or, ceci est totalement illégal. Le mobilier urbain est la propriété de la ville, elle peut donc les faire désinstaller par les services techniques, les détruire.

Les assurances et les boîtes à clés

Il est fortement conseillé aux propriétaires de contacter au préalable leur assurance avant la pose d’une boîte à clés. En effet, celle-ci peut être détériorée par des tiers malveillants pour s’emparer de la clé et pénétrer illégalement dans les logements et commettre des méfaits variés. Il est donc important de connaître les garanties de son assurance habitation.

Pourquoi existe-t-il une polémique au sujet des boîtes à clés ?

Trois motifs créent et alimentent la polémique au sujet des boîtes à clés :

  • anéantissement du lien entre propriétaire et vacanciers
  • baisse du besoin en intermédiaires
  • augmentation de la spéculation immobilière

À l’origine de la création d’Airbnb, la relation hôte/voyageur était primordiale et privilégiée. La rencontre, l’échange, entre deux cultures, deux univers était le moteur d’Airbnb. L’hôte recevait le voyageur chez lui en lui proposant une chambre privée, dans son logement. Progressivement, les logements indépendants, les locations classiques ont envahi la plateforme. Petit à petit, la relation s’est muée en un lien uniquement marchand. Avec la boîte à clés, la relation est réduite à néant. La rencontre n’a même plus lieu pour la remise des clés entre les deux parties.

Avec la boîte à clés, le propriétaire ne fait plus appel aux intermédiaires. C’est donc toute une somme d’argent qui ne transite plus, un flux financier qui n’existe plus. Ces rentrées d’argent font défaut aux agences immobilières, aux conciergeries, aux personnes qui profitent de “petits boulots” pendant la saison.

La boîte à clés facilite alors les locations et incite les propriétaires à acquérir des logements en résidence secondaire pour en faire des locations saisonnières. Les locations saisonnières ont un rendement plus important que les locations à l’année. S’ils le peuvent, les propriétaires privilégient de de fait la location saisonnière. Dans certaines villes, l’offre en locations à l’année se réduit radicalement. Surtout, dans certains secteurs géographiques, l’achat de logements destinés à devenir des résidences Airbnb va faire fondre l’offre en résidence principale.

De potentiels acheteurs et propriétaires se retrouvent avec des prix en constante augmentation pour l’achat de leur résidence principale. Aussi, chaque été, dans les grandes villes, la recherche d’un logement pour la rentrée universitaire est un véritable casse-tête pour les étudiants.

Depuis cinq ans environ, on assiste à chaque rentrée à la montée en puissance dans ces villes universitaires à la critique, et même au rejet de la plateforme. C’est pourquoi certaines municipalités tentent de réguler les locations en limitant par exemple le nombre de nuits autorisées.

Le cas de Lille sur les boîtes à clés

Lille voit fleurir de nombreuses boîtes à clés sur son espace public. La Ville a décidé de ne pas laisser se développer ces pratiques. En effet, le mobilier urbain n’a pas vocation à devenir un support de conciergerie gratuite et favoriser les pratiques commerciales.

Un message d’avertissement est collé sur les boîtes par les services municipaux. Les propriétaires ont alors quinze jours pour ôter leur dispositif, sinon, la boîte est sciée et emportée à la fourrière par la police municipale. Les propriétaires devront s’acquitter d’une amende pour la récupérer.

Les inconvénients d’une boîte à clés

Certains vacanciers croient encore à l’échange et privilégient les chambres privées, les locations dans lesquelles il est encore possible de rencontrer les propriétaires chez qui ils logent. Aussi, pour fidéliser des vacanciers d’une année à l’autre, le lien est souvent essentiel.

Avec la boîte à clés, si le propriétaire ne se rend pas dans son logement, il n’a aucune garantie sur l’état de son logement après le départ du voyageur. Un intermédiaire peut donc s’avérer plus utile qu’une boîte à clés.

Ainsi, Lille, est une bonne illustration de ce phénomène et de ses dérives. La Ville a dénombré une centaine de boîtes à clés sur son territoire.